Au sommaire

LinkedIn, ce réseau social qui a tant évolué durant ces dernières années et qui connaît un regain de popularité tout à fait appréciable. De plus en plus de personnes rejoignent le réseau et il devient important de savoir dompter la bête pour rester visible, crédible mais également audible. Ce guide va vous permettre de développer point par point et de la bonne manière votre présence sur cette formidable plateforme 100% professionnelle où vous le verrez, l’authenticité, la qualité et la réciprocité l’emportent toujours sur la quantité, la vanité et l’individualité.

p.s: n’hésitez pas à ouvrir 2 fenêtres sur votre navigateur pour pouvoir appliquer mes conseils au fur et à mesure de votre (longue) lecture.

Qu’est-ce que mon profil LinkedIn ?

Votre profil LinkedIn public correspond à ce que les internautes voient lorsqu’ils vous recherchent sur Google (et d’autres moteurs de recherche) et qu’ils ne sont pas connectés sur LinkedIn. LinkedIn vous permet de décider quelles informations vous souhaitez partager sur Google. J’ai choisi de partager absolument tout parce que je veux rendre les choses aussi simple que possible pour que les gens puissent me trouver facilement et les pousser à lire mes publications sur LinkedIn. Je vous recommande de faire de même.

Dois-je ajouter ma date de naissance à mon profil ?

Non. Vous fournissez des informations personnelles sans rapport avec vos objectifs professionnels / votre réussite sur LinkedIn. Quelqu’un qui connaît votre anniversaire c’est quelqu’un qui obtient une information supplémentaire sur vous et vos comptes en ligne. Vous pouvez modifier les paramètres d’affichage directement dans vos préférences profil.

À quel point est-ce que mon titre est important?

C’est extrêmement important. Ce n’est pas seulement votre titre, c’est aussi votre signature. Lorsque vous êtes actif sur le site LinkedIn, c’est-à-dire que vous commentez un article ou qu’il est répertorié en tant que membre du groupe ou dans un résultat de recherche, il n’y a que 3 identificateurs visibles par les utilisateurs:

  • Votre photo
  • Votre nom
  • Votre titre

Votre titre actuel persuaderait-il les lecteurs de cet article / les téléspectateurs de cette vidéo de cliquer sur votre profil pour en savoir plus sur vous ? Si la réponse est «je ne sais pas» ou «non», vous aurez peut-être besoin de faire des modifications. Je suis un fervent adepte du titre « slogan » car, s’il est bien exécuté, ce type de titre capte l’attention et génère du trafic sur votre profil. Je le sais parce que les personnes qui me contactent mentionnent souvent mon titre.

Puis-je simplement copier-coller mon CV sur LinkedIn ?

Vous pouvez tout à fait. Je vous recommande de copier et coller le texte pertinent de votre CV dans la section « Expérience » de votre profil. C’est un bon moyen pour commencer. Vous pouvez ensuite modifier et perfectionner chaque partie en ajoutant des listes à puces pour les réalisations appuyées par des données. Vous ne devez jamais copier et coller quoi que ce soit de votre CV dans la section Résumé, car cet élément clé de votre profil est votre seule chance de dialoguer, de raconter votre histoire professionnelle et de stimuler l’action. Vous devez satisfaire vos lecteurs et les inciter à faire défiler votre page pour en savoir plus sur vous. Je vous déconseille également d’ajouter votre CV dans la partie « média » de votre « résumé ».

Est-il possible de savoir quand je me suis connecté avec quelqu’un ?

Oui, sur leur profil, cliquez sur « Voir les coordonnées » et faites défiler vers le bas, vous verrez la date exacte à laquelle vous vous êtes « connecté » avec cette personne. Je pense que ce serait génial d’avoir un rappel de qui a envoyé la demande de connexion à qui mais ce n’est pas possible. Peut-être dans de futurs mise à jour. Il est également possible de trouver la date à laquelle vous avez rejoint LinkedIn. Cliquez sur « Vous », puis « Paramètres et Confidentialité » et vous verrez « Membre depuis le [jour, mois, année] ».

Pourquoi mon fil d’actualité est-il rempli de posts inintéressants ?

Parce que vous ne l’avez pas « formaté » et que vous avez tissé des liens avec beaucoup de personnes au hasard. Vous pouvez enseigner à votre flux accueil à diffuser un contenu plus pertinent (en se cachant, en respectant et en améliorant votre flux), mais si vous disposez d’un réseau étendu, cela vous priverait de plusieurs années de votre vie. Et même si vous preniez le temps de le faire, vous auriez encore à vous débattre avec d’autres choses que vous ne voudriez pas voir (publicités LinkedIn «sponsorisées»).

Mon conseil est de ne pas accorder trop d’importance à l’onglet accueil et de vous concentrer sur les notifications. LinkedIn a commencé à introduire un ensemble de notifications différentes pouvant être ajustées (cliquez sur les trois petits points), offrant ainsi un raccourci pour prendre les mesures nécessaires (cliquez sur la case bleue).

Comment puis-je savoir si quelqu’un m’a bloqué ?

Si vous savez avec certitude que quelqu’un est inscrit sur LinkedIn mais que vous ne pouvez pas le voir (vous obtenez ce message lorsque vous recherchez son nom).

 

Vous avez été bloqué. Cela signifie simplement que vous ne pouvez pas voir sonr profil ou son contenu et qu’il ne peut pas voir votre profil / contenu. Le seul moment où vous pourrez voir son nom, c’est lorsque vous l’aurez taggé (dans un message ou dans un groupe) et que son nom sera noir (non cliquable) au lieu de bleu (cliquable).

Pourquoi les faux profils LinkedIn existent-ils ?

Les criminels (et certains gouvernements totalitaires) préfèrent mentir / tricher sur LinkedIn parce qu’il s’agit d’un environnement riche en données qui peuvent être ensuite réutilisées (à mauvais escient).

  • Hameçonnage – envoi d’e-mails prétendument issus d’entreprises réputées afin d’inciter des particuliers à révéler des informations personnelles telles que des mots de passe, des numéros de sécurité sociale et des numéros de cartes de crédit
  • Spear Phishing – envoi d’e-mails par un expéditeur apparemment connu ou de confiance afin d’inciter des personnes spécifiques à révéler des informations confidentielles
  • Cat Fishing – un escroc passe beaucoup de temps à bâtir la confiance pour tenter d’obtenir de l’argent et d’autres avantages
  • Détournement de profil – votre profil LinkedIn est piraté, repris parce que vous aviez un mot de passe facile à craquer, un fraudeur l’utilise ensuite comme couverture crédible pour demander de l’argent au réseau de la victime (le portefeuille perdu pendant les vacances, envoyez s’il vous plait de l’argent) ou comme recruteur essayant d’obtenir des données personnelles clés pour être vendues sur le dark web
  • Virus InMail – un fraudeur envoie un message In-mail à partir d’un compte piraté / fictif qui semble légitime avec un lien URL (raccourci donc difficile de connaître la source), vous vous rendez compte (trop tard) que le lien a téléchargé un virus sur votre ordinateur

Existe-t-il une liste des personnes que j’ai bloqué sur LinkedIn ?

Oui. Ne vous inquiétez pas cependant, vous seul pouvez voir cette liste. Cliquez sur ‘Vous’, puis sur ‘Paramètres & Confidentialité’, sélectionnez l’onglet ‘Confidentialité’ et cliquez sur ‘Bloquer et Masquer’. Cliquez sur « Modifier » en face de « Blocages » pour afficher la liste complète des personnes que vous bloquez actuellement. Vous pouvez bloquer un maximum de 1 000 personnes à la fois. Vous devrez attendre 48 heures avant de re-bloquer le même utilisateur après le déblocage. Vous ne pouvez bloquer personne qui fait partie du même groupe LinkedIn que vous.

Que se passe-t-il quand « j’ignore » une demande de connexion ?

Rien. La personne qui vous a envoyé la demande de connexion ne sera pas avertie que vous avez cliqué sur « Ignorer ». Ils peuvent supposer cela ou penser que vous prenez beaucoup de temps pour vous décider. Personnellement je préfère accepter ou ignorer le plus rapidement possible. Ainsi, la personne qui m’a contacté verra que je suis réactif / décisif. Le seul moyen d’arrêter les demandes de connexion répétitives émanant de la même personne consiste à les bloquer.

Qu’est-ce-que le SSI ?

Il s’agit de l’acronyme de «Social Selling Index», conçu pour vous permettre d’analyser vos performances actuelles dans 4 domaines spécifiques (marque, personnes, perspectives, relations). LinkedIn estime que ces quatre facteurs sont essentiels pour tirer pleinement profit de la plateforme pour la vente de produits / services. Personnellement, je ne passe pas énormément de temps à surveiller ou à m’inquiéter de mon SSI, car je me concentre davantage sur la création de valeur, l’aide aux autres et la cohérence sur LinkedIn.

De combien de recommandations ai-je besoin ?

Je pense qu’une bonne règle à suivre est d’avoir 2 ou 3 recommandations pour chaque rôle que vous avez occupé ou 3 – 4 relatives à votre activité actuelle. La plupart de mes clients ont en moyenne 5 au total. Je ne vois tout simplement pas l’intérêt d’avoir une profusion de recommandations. J’ai vu des personnes en avoir des centaines ! Mais franchement, selon moi, c’est une perte de temps énorme car la plupart de ces recommandations ne seront jamais lues !

Vous devez viser des témoignages de grande qualité de la part de professionnels expérimentés, respectés et reconnus dans votre secteur. Auparavant, il était possible de classer les recommandations à votre guise, mais maintenant, elles sont classées par date. Lorsque vous demandez une recommandation à un ancien collègue sur LinkedIn, envoyez-lui une demande avec un petit message sur ce que vous aimeriez voir dans le texte. Non seulement cela leur facilitera la tâche mais plus important encore, vous pourrez façonner votre marque professionnelle via votre section de recommandations.

Qu’est-ce-que l’onglet « Vues Intéressantes » ?

Comme beaucoup de nouvelles fonctionnalités sur LinkedIn, elles apparaissent soudainement sans explication. Pour autant que je sache, il s’agit d’une tentative de LinkedIn de mettre en évidence certains profils classés par catégorie. Les catégories que j’ai observées jusqu’à présent sont :

  • XX est un haut responsable de votre secteur.
  • XX est un cadre supérieur dans un autre secteur.
  • XX travaille chez Y, une entreprise que vous suivez.

Le contexte est important sur LinkedIn et ce n’est pas comme s’il y avait un manque de données ! J’espère que les utilisateurs obtiendront des catégories supplémentaires, telles que « XX est hautement approuvé par Y par vos connexions » ou « XX a reçu récemment un engagement de Y sur son contenu ». En attendant, je vous encourage à prêter plus d’attention à la façon dont les gens vous ont trouvé (via la page d’accueil, votre profil LinkedIn, votre réseau, via la messagerie), car cela indique par quel chemin votre visiteur a atterri sur votre profil. L’important ici est de savoir laquelle de vos activités génère le plus de vues de votre profil.

Qu’est-ce-que « l’URL personnalisable » sur LinkedIn ?

www.linkedin.com/in/vassilinataf est mon adresse URL LinkedIn personnalisée. Personnaliser votre URL est une initiative marketing intelligente, car vous personnalisez l’URL de base fournie par LinkedIn pour y apporter votre propre touche personnelle. Vous devriez le mettre à profit en l’ajoutant partout où vous obtiendrez des clics (signature électronique, blog, autres plateformes de médias sociaux, etc…). Si quelqu’un a déjà saisi votre nom d’URL personnalisé, ne vous contentez pas d’ajouter un numéro (www.linkedin.com/in/vassilinataf04). Pourquoi ? Parce que l’ajout d’un nombre indique simplement à tout le monde que vous êtes trop en retard et que vous ne pouvez pas vous permettre de trouver une version créative. Vous pouvez par exemple utiliser :

  • linkedin.com/in/mrvassilinataf
  • linkedin.com/in/vassili-nataf
  • linkedin.com/in/vassili_nataf,

Bref, vous voyez l’idée.

Qu’est-ce-que l’onglet « apparitions dans les résultats de recherche » ?

Chaque semaine, LinkedIn fournit un résumé aux membres premium via une notification indiquant «Vous êtes apparu dans XXX recherches cette semaine». Si vous cliquez sur cette notification, vous obtiendrez un résumé des personnes qui vous ont cherché, leur rôle (titre du poste) et certains des mots-clés utilisés pour vous trouver.

À mon avis, cette information a une valeur limitée car elle ne vous explique pas pourquoi ces recherches ont été effectuées et ne vous aide donc pas dans votre stratégie LinkedIn.

Malheureusement, LinkedIn n’a pas réussi à me fournir des informations utiles ou utilisables. Comme je l’ai dit précédemment (# 13), l’ingrédient manquant nécessaire pour apporter un sens aux données de nos mots clés de profil, c’est le contexte. Pour le moment, il n’existe tout simplement pas suffisamment de données contextuelles pour exploiter les techniques de recherche par mots clés sur LinkedIn.

Qui sont les meilleurs experts LinkedIn ?

Il existe de nombreux praticiens LinkedIn qui connaissent parfaitement la plateforme LinkedIn, se tiennent au courant des changements et réalisent un travail extraordinaire avec leurs clients. Pour autant, je n’ai pas de liste toute prête car celle-ci ne sera jamais totalement complète. Je ne connais pas tout le monde sur LinkedIn et je n’ai pas du tout envie de réaliser un classement qui sera tout sauf impartial.

Au contraire, je préfère reformuler la question de la façon suivante : Quelles sont les caractéristiques d’un excellent formateur LinkedIn ?

Personnellement, je ferais très attention à leur section « Toutes les activités », en particulier à l’engagement qu’ils obtiennent dans leur contenu (articles et publications) et aux contenus qu’ils ont organisés. Avoir un grand réseau avec peu d’engagement sur les contenus devrait être un signal d’alarme. Cela suggère que ces personnes se connectent avec tout le monde mais n’ont pas de véritable avatar client. Regardez le contenu qu’ils produisent :

  • Fournissent-ils de la valeur de manière constante ?
  • Engagent-ils des discussions intéressantes / dynamique centrée sur un domaine en particulier ?
  • Ont-ils un blog / site web ?
  • Ont-ils une réelle présence en ligne (LinkedIn, blog, Facebook, Twitter, etc.) ?

Pourquoi puis-je envoyer des messages à certaines personnes et pas à d’autres, des InMails gratuits ?

Certains utilisateurs Premium ont activés la fonction OpenLink sur leur profil, ce qui signifie que tout utilisateur peut leur envoyer des InMails gratuitement. Auparavant, LinkedIn permettait aux membres d’annoncer qu’ils possédaient OpenLink en affichant le symbole OpenLink sur leur profil. Personne ne sait actuellement que vous avez activé la messagerie InMail gratuite via OpenLink jusqu’à ce qu’il essaie de vous envoyer un message InMail et que le logiciel lui répond alors que cet envoi est gratuit. Je pense que LinkedIn devrait permettre aux membres de OpenLink d’annoncer simplement le fait qu’ils ont ouvert leur porte à la communication (gratuite) via InMail.

Quel est le meilleur moyen d’avoir de l’engagement sur ses posts et articles ?

En ce qui concerne l’engagement, l’important selon moi c’est de trouver des sujets qui sont (a) largement pertinents et (b) des aimants à opinions. Avant de rédiger un post, demandez-vous si beaucoup de personnes sur LinkedIn seraient intéressées par sa lecture (a-t-elle une valeur intrinsèque ?). Demandez-vous surtout, si cela stimulera la discussion de certains de vos lecteurs. Un message de grande valeur qui est lu en silence, avec peu ou pas d’engagement ne sera pas bien référencé par l’algorithme LinkedIn. Parfois, c’est aussi simple que de poser une (bonne) question. Il est impératif de persuader le lecteur de cliquer sur « …voir plus » et ainsi de lire la totalité de votre message. Une technique que beaucoup d’auteurs et moi-même utilisons est d’écrire des publications avec une accroche (hook) qui invite à lire la suite.

Attention, ne vous contentez pas d’écrire pour écrire mais essayez plutôt d’apporter de la valeur ajoutée. En outre, ne vous attardez pas trop sur le nombre de vues, ils ne sont ni utiles ni pertinents. Il s’agit d’impressions et non de clics. Je suis très attentif aux commentaires, car la seule chose qui compte vraiment sur LinkedIn.

Dois-je obligatoirement avoir une photo de moi en profil ?

Les utilisateurs de LinkedIn s’attendent à voir votre visage. Cela fait également partie de votre signature. Donc pas de logo, pas de chien, pas de personnage de dessin animé, pas votre femme et/ou vos enfants, pas une célébrité et encore moins vous en slip de bain à la plage.

Vous évoluez dans un espace à dominante professionnelle et en tant que partie prenante de cet écosystème, vous vous adaptez à ses us et coutumes. Bien sûr, certains domaines d’activité vous autorisent plus de liberté, de fun et de cool attitude. Cependant, en fonction de votre objectif, assigné à la création de votre profil, il faut vous adapter à l’audience à laquelle vous vous adressez.

 

Quelle est la meilleure stratégie de connexion ?

Je recherche des points communs, par exemple des contacts avec des personnes de ma ville, du même métier, du même groupe LinkedIn ou avec des personnes partageant les mêmes antécédents / fonctions que moi. Mais il existe également une forte envie de communiquer avec d’autres membres de LinkedIn qui, à première vue, n’ont apparemment rien en commun, principalement parce que si vous ne vous connectez pas, vous risquez de rater une bonne occasion. Je pense que beaucoup de gens construisent leurs réseaux de cette façon et il en résulte un « annuaire téléphonique » plutôt qu’une véritable liste de contacts LinkedIn. La limite d’un réseau LinkedIn est de 30 000, donc après avoir atteint ce plafond, vous ne pourrez ajouter des personnes supplémentaires qu’en tant que suiveurs (voir # 34).

Combien de temps dois-je passer sur mon compte LinkedIn ?

Le temps passé sur la plateforme varie d’un utilisateur à l’autre. Selon l’opinion générale il existe fondamentalement 2 types d’utilisateurs, un «léger» et un «lourd». En 2014, Forbes a constaté que plus de 50% des utilisateurs de LinkedIn passaient plus de 2 heures par mois, 26% entre 3 et 4 heures sur le site chaque mois et 11,8% plus de huit heures sur le site chaque mois. Vous devez donc vérifier votre profil une fois par semaine pendant quelques minutes, explorer d’autres profils et peut-être établir de nouvelles connexions. Ou, vous êtes quotidiennement sur LinkedIn en train d’interagir avec des personnes / marques, de commenter des articles / articles / actualités du secteur et de créer un réseau de manière plus rapide. Je m’attends à ce que le fait que vous soyez un utilisateur léger / moyen / lourd ait beaucoup à voir avec votre satisfaction au travail, vos perspectives de carrière / votre objectifs.

Voici ma routine matinale sur LinkedIn :

  1. Vérifier et répondre aux messages (10 minutes)
  2. Vérifier et répondre aux notifications (5 minutes)
  3. Vérifier et parcourir les visiteurs de mon profil qui sont le plus intéressants (10 minutes)
  4. Commenter et liker le contenu pertinent / intéressant (5 minutes)

C’est ce que je fais généralement avant d’aborder ma liste de tâches quotidiennes.

Est-ce que ma photo de profil est correcte ?

Le simple fait que vous demandiez signifie probablement que vous soupçonnez que ce n’est pas la meilleure représentation de votre personnalité. Optez pour une photo professionnelle ou une photo de haute qualité, bien éclairée, de votre visage qui ressemble le plus à ce que vous êtes aujourd’hui. Utilisez les outils photo intégrés de LinkedIn pour vous débarrasser de tout ce qui est peu flatteur, étrange ou distrayant.

Un portrait cadré permettra de vous reconnaître. Portrait et pas photo de plein pied. Il est préférable de s’approcher du style photomaton. Ainsi, malgré la taille de l’affichage, vous serez reconnaissable.

Conseil : utilisez l’application Photofeeler.com pour faire évaluer votre photo par de vrais internautes et pas par de simples robots. Vous serez jugé sur 3 critères : compétent, engageant et influant. C’est purement subjectif mais cela permet de révéler l’impression globale que vous donnez via votre photo de profil.

J’ai un compte dupliqué. Que dois-je faire ?

Vous pouvez fusionner plusieurs comptes en allant dans « Préférences et Confidentialité » puis « Compte » et enfin « Fusionner des comptes LinkedIn ». La fusion de comptes multiples avec votre nom doit être une priorité. Lorsque les gens vous cherchent et qu’ils trouvent plusieurs comptes, en plus de rendre plus difficile votre recherche, cela peut donner une impression qui ne sera certainement pas celle souhaitée.

 

Qu’est-ce que la section « les membres ont aussi vu » ?

Les MAV est une liste affichée à droite de votre profil, composée de 10 personnes apparemment aléatoires qui vous ont consultées votre profil ou ont consulté d’autres profils semblables au vôtre.

LinkedIn souhaite que vous (a) passiez le plus de temps possible sur le site et (b) que vous rencontriez autant de personnes que possible. La liste MAV fait partie de cette stratégie. Parce que vous n’avez aucun contrôle sur les personnes qui apparaissent dans les listes MAV, que cela change souvent et qu’il est clair que les listes MAV sont un excellent moyen pour ne pas être 100% focus sur votre profil, je conseille à mes clients de désactiver les listes MAV. La plupart des utilisateurs ne réalisent même pas qu’il est possible de le faire.

Vous pouvez les désactiver dans « Préférences et Confidentialité » puis « Confidentialité » puis chercher « Les personnes qui ont consulté ce profil ont également consulté » pour désactiver l’option (voir photo ci-dessous).

Bien sûr, cela ne me dérange absolument pas d’apparaître dans la liste MAV de quelqu’un d’autre 😉

Dois-je me connecter seulement avec les personnes que je connais ?

Non. Bien que l’Accord d’Utilisateur LinkedIn indique: «Vous acceptez de ne pas : inviter des personnes que vous ne connaissez pas à rejoindre votre réseau», tout le monde sait que cela est à la fois inapplicable et contraire à la fonction première de LinkedIn. Le principal argument de vente de LinkedIn est la possibilité de développer son réseau en se connectant virtuellement avec des personnes que vous n’avez pas encore rencontrées et que vous ne connaissez pas encore. Seule la connexion avec des personnes que vous connaissez dans la vie réelle équivaut à construire un mur imaginaire autour de votre profil et à ignorer tout l’engagement et le partage d’informations se déroulant autour de vous.

Dois-je couper les notifications quand je modifie mon profil ?

Alors là, il y a deux écoles : ceux qui disent que c’est mieux de désactiver et ceux qui disent que cela n’a aucune importance. Personnellement je conseille de désactiver. Mais après vous pouvez faire comme vous voulez. Pour désactiver cette option, allez dans « Préférences et Confidentialité » puis « Confidentialité » puis chercher « Comment les autres voient votre activité sur LinkedIn » pour désactiver l’option (voir photo ci-dessous).

 

Qu’est-ce que le mode « navigation privée » ?

Il y aura des moments où vous ne voudrez pas que quelqu’un sache que vous avez jeté un coup d’œil à son profil. La seule façon de le faire est d’aller dans les paramètres et de changer votre statut de navigation en anonyme (ou comme LinkedIn l’appelle le «mode privé»). Vous devez savoir que lorsque vous passez en mode privé et que vous ne payez pas pour un abonnement premium, LinkedIn vous pénalise en ne montrant pas qui vous a rendu visite alors que vous portiez ce masque d’anonymat. Donc, n’oubliez pas de rechanger ce paramètre une fois que vous avez fini de fouiner.

Si vous portez le masque de l’anonymat lorsque vous naviguez sur LinkedIn, faites-le – mais quel est l’intérêt de taquiner avec la désignation «Quelqu’un chez…» ? Vous ne serez pas retrouvé. C’est un peu un casse-tête. Lorsque je dis à mes clients qu’ils sont en mode semi-privé, ils me confessent généralement qu’ils ne le savaient pas ou qu’ils avaient oublié qu’ils avaient choisi cette option « antisocial ».

Puis-je mettre mon profil LinkedIn en mode privé ?

Non. Comprenez que vous êtes le produit. Vos données sont précieuses. Cacher ces données n’est pas dans l’intérêt de LinkedIn. Bien sûr, vous pouvez essayer de vous cacher en insérant « Société privée » au lieu de nommer votre employeur, ou vous pouvez vous appeler « Julie D. » pour dissimuler votre identité. Cependant, cela signifie que vous n’aurez aucun avantage à être trouvé et à être invisible / caché sur un site de découverte professionnel riche comme LinkedIn.

Dois-je masquer mon réseau aux personnes avec qui je suis connecté ?

Non. Demander à se connecter à quelqu’un indique que nous allons nous connecter directement mais que je fournis également un accès à mon réseau. Je pense que c’est la bonne chose à faire et j’espère que l’approche des réseaux ouverts / partagés est réciproque. Lorsque mes clients parlent de garder leur réseau caché de leurs connexions, ils craignent généralement que leurs concurrents ne voient qui ils connaissent. Si tel est le problème, ne vous connectez tout simplement pas avec vos concurrents.

 

Dois-je faire le ménage dans mon réseau ?

Non, j’ai eu ce débat avec un autre formateur de LinkedIn et il était partisan du nettoyage sur son réseau. Il conseille à ses clients de vérifier périodiquement leurs relations et de se déconnecter des personnes qui, à leur avis, ne méritent plus d’être présent dans leur réseau. Mais sincèrement, qui a le temps de faire ça ? Je conseille de vous déconnecter quand quelqu’un vous donne une bonne raison de le faire. Réduire la taille de votre réseau sans raison apparente me semble totalement inutile (à part si vous avez atteint le nombre maximum de contact). Exploitez votre temps de la bonne manière. Concentrez-vous sur la qualité de votre contenu, engagez les bonnes personnes, construisez votre profil / réseau et mettez en lumière vos forces et vos capacités professionnelles.

Quelqu’un me troll sur LinkedIn. Que dois-je faire ?

Bloquez les personnes malveillantes ou qui cherchent juste à critiquer sans rien apporter derrière. Vous pouvez bloquer jusqu’à 1 000 personnes sur LinkedIn. Ne vous inquiétez pas, ils ne verront pas que vous avez bloqué leur profil. En plus, LinkedIn effacera toute trace de votre visite. Lorsque vous bloquez quelqu’un, l’effet est bidirectionnel. Ils ne vous verront pas ou ne verront rien de ce que vous avez produit et il en sera de même pour vous. Pour bloquer un membre de LinkedIn, accédez à son profil sur votre ordinateur. Cliquez sur le bouton « Plus… » situé à droite de la photo de leur profil. Cela va ouvrir un menu dans lequel vous pouvez choisir de les bloquer ou de les signaler. Choisissez « Signaler/Bloquer » et vous en avez terminé. Vous pouvez voir / gérer toutes les personnes que vous bloquez actuellement dans votre panneau de configuration.

Dois-je publier sur LinkedIn ?

Ah la fameuse question ! Et la réponse est… oui. Néanmoins, lorsque vous publiez, sachez utiliser l’algorithme à votre avantage. Voyez plutôt comment l’algorithme LinkedIn fonctionne grâce à l’infographie réalisée par Tiz.fr :

  

Même si vous publiez sur un site qui ne vous appartient pas, la publication sur LinkedIn présente des avantages très intéressants. En écrivant sur ce que vous savez, pensez ou ressentez, vous peignez un portrait multidimensionnel de vous-même et vous créez de l’engagement. Les personnes présentes sur la plateforme peuvent comprendre ce que vous écrivez ou être en désaccord avec votre point de vue, mais les avantages de produire un contenu original de manière récurrente sur le plus grand forum professionnel du monde dépassent de loin tous les inconvénients. Écrire des articles ou des publications sur LinkedIn est toujours un excellent moyen de construire votre profil, de créer et de pérenniser votre communauté et d’influencer les autres. Je conseille à mes clients de faire preuve de souplesse et d’indulgence envers leur contenu. Mes débuts étaient terriblement difficile car peu ou pas de likes et pratiquement aucun commentaires. Mais c’est par la répétition et surtout grâce à la discipline que vous vous améliorerez. N’hésitez pas à me contacter pour que je vous aide à y voir plus clair par rapport à votre stratégie de contenu.

Quelle est la différence entre un post et un article ?

Les posts sont limités à 3000 caractères alors que les articles n’ont pas de limite. Lorsque LinkedIn a lancé Publisher (2015) et laissé tout le monde écrire des articles, une pluie de notifications s’est abattus sur l’ensemble du réseau. Les auteurs adoraient cela, mais LinkedIn craignait que les utilisateurs ne soient frustrés par les trop nombreuses notifications. Donc, au lieu de peaufiner les notifications (qui sont arrivées beaucoup plus tard), LinkedIn a modifié son algorithme, ce qui signifie que désormais seule une infime proportion (2-5%) de votre réseau est notifiée lors de la publication. Ces jours-ci, le mode de publication préféré est le post. C’est la twitterisation version LinkedIn, avec un peu plus de caractères. Ne vous enthousiasmez pas par rapport à votre nombre de vues, cela ne veut pas dire grand chose.

Pour écrire un post, allez en haut de votre page d’accueil, cliquez sur « Commencer un post » et pour un article, je vous le donne en mille, cliquez sur « Écrivez un article ». Vous pouvez modifier votre post (mais pas une image ou une vidéo) après sa publication. N’oubliez pas de communiquer avec votre public via des commentaires, des questions ouvertes et remerciez tous ceux qui partagent votre message en commentant le contenu partagé.

Qui sont les « abonnés » ?

Suivre quelqu’un sur LinkedIn ne signifie pas automatiquement qu’il sera averti lorsque la personne qui le suit écrit / partage un contenu (ce serait trop facile).

L’algorithme montre votre contenu à un échantillon aléatoire de vos connexions et de vos abonnés et recherche les signaux indiquant que votre contenu est apprécié. Si ces personnes répondent bien à votre contenu, l’algorithme affiche un échantillon légèrement plus volumineux de votre contenu et continue de rechercher l’engagement, répète le test avec des groupes de personnes de plus en plus importants jusqu’à ce que les rédacteurs de LinkedIn entrent en jeu (voir # 60).

Les abonnés sont apparus après le lancement de l’éditeur de LinkedIn (février 2014). L’objectif est d’encourager les auteurs en herbe à considérer leur réseau comme un public intégré à leur contenu. Lorsque vous vous connectez avec une personne, vous vous abonnez automatiquement à elle aussi. Toute personne qui vous suit est potentiellement intéressée par une connexion avec vous. Alors, n’hésitez pas à leur demander !

De combien d’espace je dispose dans mon titre/résumé ?

120 caractères (titre) 2000 caractères (résumé). Vous pouvez (actuellement) obtenir environ 220 caractères si vous modifiez votre « titre » sur l’application mobile.

Libre à vous d’utiliser ou non les 2000 caractères. Cela n’a aucune incidence sur votre profil.

Voici un exemple avec le mien mais vous pouvez aussi écrire votre résumé en utilisant la technique A.I.D.A. (attention, intérêt, désir, action) :

Qu’est-ce que la partie « média » dans mon résumé ?

« Rich Media » ou simplement « Média » est un opportunité pour vous d’agrémenter votre profil LinkedIn avec du contenu vidéo, de l’audio, des diapositives, des fichiers PDF, etc. Veillez à respecter ces 3 règles :

  1. Le document que vous ajoutez doit être pertinent par rapport à la partie de votre profil concernée
  2. Vous devez vous assurer que l’image est convaincante et donne envie de cliquer
  3. Ne tronquez pas le titre et décrivez correctement le support

La tentation est grande d’entasser le plus de documents possible, comme ceci :

   

Ajoutez en seulement deux :

 

Petit conseil : évitez d’en mettre trop. L’erreur la plus commune que je vois avec les supports média est d’avoir un texte minuscule avec des visuels ennuyeux ou peu engageants. C’est souvent le cas avec des CV minuscules. Si LinkedIn donnait aux utilisateurs des analyses sur la fréquence des clics sur les parties média, nous en aurions tous une meilleure compréhension, mais pour le moment, tachez de suivre mon conseil. Rendez votre document média visuellement attrayant et donnez-lui un titre pertinent, facile à lire et à comprendre.

Qu’est-ce que la « page d’accueil » ?

C’est la page principale où vous pouvez voir votre fil d’actualité – une longue liste de contenus partagés par d’autres utilisateurs de LinkedIn à partir de sources variées : connexions de premier degré, messages de personnes avec lesquelles vous n’êtes pas connecté et quelques posts sponsorisés. C’est aussi l’endroit où vous créez votre contenu (commencer un post / écrire un article). Vous verrez également une variété de données à gauche qui vous concernent directement : nombre de personnes qui ont consulté votre profil (mensuel), nombre de personnes qui ont consulté votre dernier post / article, personnes ayant consulté votre page entreprise, les groupes auxquels vous êtes abonné et les hashtags que vous suivez.

Qu’est-ce que la partie « compétences et recommandations » ?

C’est un peu l’équivalent d’un pouce professionnel pour une compétence particulière listée dans votre profil. Les gens recommandent les compétences d’autres personnes pour diverses raisons. C’est souvent une tactique de mobilisation ou de réciprocité. Une pléthore de mentions signifie simplement que l’endosseur a un réseau social favorable. Les recommandations de compétences sont une forme très vague de feedback professionnel. Les recruteurs ont tendance à accorder plus de poids et de crédibilité aux témoignages écrits. Au départ, seules les compétences « présentées » sont visibles sur votre profil. Vous devez donc vous assurer que vos 3 compétences principales sont au cœur de ce que vous faites de manière professionnelle. Vous pouvez réorganiser vos compétences en les déplaçant de haut en bas.

Au moment de la rédaction de cet article, LinkedIn demande des données supplémentaires sur les compétences lors de la navigation des utilisateurs. LinkedIn demande aux personnes qui recommandent vos compétences d’affiner l’aval donné en posant des questions de suivi (Quel est le niveau de Frédéric en courtage en assurances : bon, très bon, hautement qualifié?), puis tente de qualifier / pondérer cette réponse en fonction de votre connaissance directe ou indirecte de la compétence que vous approuvez.

 

Cela me laisse à penser que LinkedIn est en train d’essayer de renforcer la section des compétences en nettoyant les données existantes et en ajoutant un contexte. Je pense que ce n’est qu’une question de temps avant de voir une modification de cette partie du profil.

Qui sont les « Réseauteurs Compulsifs » sur LinkedIn ?

Les « RC » sont des utilisateurs de LinkedIn qui cherchent principalement à développer le plus grand réseau possible. Leur stratégie de connexion n’est pas réellement fondée sur quoi que ce soit au-delà de simplement se connecter avec tout le monde.

Avoir un grand réseau plutôt qu’un petit sur LinkedIn présente des avantages évidents (voir # 56), mais attention aux revers de médaille.

Je ne communique pas avec les « RC » car je préfère rencontrer des personnes qui ont construit leur réseau de manière méthodique. La connexion avec les « RC » affaiblit mon réseau soigneusement construit et expose potentiellement les personnes qui le composent à des requêtes de connexion aléatoires / gênantes et à du spam.

Que signifie l’étiquette « expert absolu » ?

C’est un peu la métaphore de l’âne et de la carotte. LinkedIn vous encourage à ajouter des informations clés à votre profil pour étoffer ce dernier. Il existe actuellement 5 niveaux : Débutant, Intermédiaire, Avancé, Expert et Expert Absolu.

Vous pouvez facilement atteindre le niveau « Expert Absolu » en fournissant : une photo, un titre, un résumé, une expérience professionnelle et 3 compétences. Vous seul pouvez voir votre statut (achèvement du profil LinkedIn).

   

Est-ce que les groupes LinkedIn valent le coup ?

Absolument. Les groupes LinkedIn sont principalement intéressants pour 2 raisons : les bases de données et les communautés. Vous pouvez rejoindre jusqu’à 100 groupes. Pourquoi ne voudriez-vous pas avoir accès à autant de bases de données différentes ? L’astuce consiste à trouver des groupes (communautés) qui ont une politique anti-spam claire, qui sont initiateurs de dialogues constructifs et passionnants et avec des participants actifs et intéressants. Les groupes sont un excellent moyen de trouver des personnes partageant les mêmes convictions que vous, de se vendre et de mener des recherches sur des profils, des problématiques et des organisations cibles.

Au fil des années, LinkedIn a mis en place différentes initiatives pour améliorer les groupes. Le fait est que les groupes ne font pas partie des activités génératrices de revenus. Par conséquent, tant que les choses ne changeront pas, ils ne seront jamais une priorité. Néanmoins, je continue d’être optimiste à l’égard des groupes parce qu’ils existent depuis très longtemps et je pense que les futurs mises à jour pourraient nous réserver de bien belles surprises. L’introduction récente du streaming vidéo « LinkedIn live » et de la fonctionnalité radar « Trouver à proximité » disponible sur mobile en sont deux bons exemples.

Que signifie la « limite d’utilisation commerciale » ?

Les résultats de recherche floutés de LinkedIn vous incitent à passer à la version Premium une fois que vous avez épuisé votre limite de recherches. Lorsque vous atteignez votre limite, vous avez 4 choix : mettre à niveau, arrêter la recherche jusqu’à ce que votre limite soit réinitialisée, poursuivre la recherche via l’application mobile ou via un profil persona / test.

Est-ce que l’abonnement Premium est utile ?

Tout dépend de votre utilisation de LinkedIn, de vos objectifs. Voici les différents packages Premium disponibles :

 

L’une des fonctionnalités que j’utilise quotidiennement est « Qui a regardé votre profil », ce qui me permet de voir toutes les personnes qui ont consulté mon profil. Savoir qui a regardé mon profil est un élément essentiel de ma stratégie de réseautage. Sans cela, c’est comme vouloir se déplacer à l’aveugle. Comment pouvez-vous vous engager avec quelqu’un si vous ne le voyez même pas entrer dans votre magasin ?

« Carrière » contient une poignée d’autres fonctionnalités (3 filtres de recherche InMails / 4 filtres Premium / 300 profils par recherche / 5 recherches enregistrées par mois) que je qualifierais de sympas plutôt que cruciales.

Vous pouvez essayer gratuitement l’un des forfaits Premium pendant un mois. Voici le détail de chaque forfait :

  • Carrière : 29,74 € * / mois (* lorsque facturé annuellement)
  • Business : 44,62 € * / mois (* lorsque facturé annuellement)
  • Sales Navigator : 59,49 € * / mois (* lorsque facturé annuellement)
  • Recrutement (Lite) : 89,25 € * / mois (* lorsque facturé annuellement)

Puis-je retirer une demande de connexion ?

Oui vous pouvez. Cliquez sur « Réseau » (1), puis sur « Gérer »(2), cliquez sur « Envoyées » (3) puis sur « Retirer » (4).

Que sont les « InMails » ?

Si vous avez un abonnement Premium à LinkedIn, vous aurez accès aux InMails. Ce sont des messages que vous pouvez envoyer sur LinkedIn à des personnes avec lesquelles vous n’êtes pas connecté. Dans le but de réduire les utilisations abusives d’InMail, LinkedIn a mis en place un système de crédits (janvier 2015) qui récompense essentiellement les utilisateurs qui utilisent correctement InMail. Vous recevez un crédit InMail pour chaque message InMail qui reçoit une réponse dans les 90 jours suivant la date d’envoi. Une réponse tout comme une réponse «non intéressé» donne lieu à un crédit.

  

Quelle est la section dont je dois m’occuper en premier pour en apprendre plus sur quelqu’un ?

La section « Activité » peut être une mine d’informations extrêmement utiles si vous voulez en apprendre plus sur une personne (néanmoins cela implique que cette personnes est active sur LinkedIn).

Je recommande de regarder en premier ses articles, puis ses publications et enfin toute son activité. Examinez l’ensemble du contenu qu’elle produit. Regardez ce qu’elle aime, partage et commente. C’est le meilleur moyen de cerner la personnalité et l’expertise de quelqu’un sur LinkedIn. Ces informations peuvent vous donner un avantage certain dans les interactions entre la vie virtuelle et la vie réelle.

Qu’est-ce que le « tagging » ?

Le tag (ou la mention) est un moyen de faire participer un autre utilisateur de LinkedIn à une discussion en ajoutant @ suivi de son nom.

 

Parfois, lorsque vous tapez le nom de quelqu’un et que vous n’êtes pas connecté (1er degré) ou que vous n’avez pas de connexion en commun (2e degré), il n’apparaît pas dans le menu de balisage. C’est ennuyeux, n’est-ce pas ? Essayez plutôt ceci : après avoir tapé son nom, commencez à taper quelque chose d’évident sur la marque / le profil de la personne (un identifiant clé comme son employeur). Par exemple, Virginie Legrand n’apparaissait pas dans le menu, mais lorsque j’ai commencé à taper «Com» comme dans «Communic’passion» après son nom, LinkedIn l’a immédiatement présentée lors de la recherche du mot-clé.

Si la personne que vous avez taggé n’interagit pas avec votre publication, annulez l’identification de son nom et prenez cela comme un signal pour ne plus la « déranger ».

Lorsque vous êtes taggé dans un commentaire, vous avez en fait deux façons de répondre. Si vous cliquez sur la petite boîte de réponse, votre commentaire sera imbriqué…

Et pour les posts écrits dans une autre langue, LinkedIn propose l’option « Voir traduction » pour être sûr que vous compreniez le sujet du post.

Puis-je enlever des recommandations ?

Oui vous pouvez. Allez dans la section « Gérer les recommandations », cliquez sur le crayon bleu « Editer », cliquez sur « Donné », puis cliquez sur « Supprimer ». Vous pouvez également le réviser et régler les paramètres pour savoir qui peut le voir (public, vos connexions, vous seul).

La personne recommandée ne peut pas supprimer une recommandation qu’elle a reçue mais elle peut afficher / masquer les recommandations et demander une révision. N’oubliez pas de cliquer sur « Enregistrer » lorsque vous apportez des modifications à votre profil LinkedIn.

 

Pourquoi LinkedIn organise mes connections par degré (1er, 2ème et 3ème) ?

Principalement pour amener les utilisateurs à réfléchir à des concepts tels que la proximité, la portée et la connectivité. Ils veulent vraiment que nous réfléchissions à la possibilité de tirer profit « d’étrangers » pas si lointains. L’utilisation de degrés de connexion (au lieu de la séparation) permet à LinkedIn de souligner le potentiel de la mise en réseau, de la découverte et de la connexion sur LinkedIn. Il existe 3 types de connexion sur LinkedIn et un seul d’entre eux est une connexion réelle. Le 1er degré renvoie à des connexions directes. 2ème degré signifie que quelqu’un avec qui vous êtes directement connecté est connecté avec cette personne. 3ème degré signifie qu’il n’existe aucune connexion mutuelle dans votre groupe du 2ème degré.

 

Qu’est-ce que « l’image de couverture » sur mon profil ?

C’est votre en-tête, également connu sous le nom de bannière. En haut du contenu de votre page de profil, vous pouvez personnaliser votre écran afin de laisser deviner ou de montrer ce que vous faites de manière professionnelle.

 

 

Ajouter un paysage, de jolies fleurs ou des yachts peut sembler plaisant et visuellement attrayant, mais si vous n’êtes pas un paysagiste, un fleuriste ou un marin, vous ratez une occasion majeure en matière d’image de marque.

 

Une erreur que je vois souvent c’est que certaines personnes ajoutent du texte à leur bannière sans tenir compte du fait que le cercle avec votre visage est en plein milieu de votre bannière sur la version mobile de votre profil. C’est pourquoi mon message se trouve en haut de ma bannière, ce qui ne pose aucun problème sur un petit écran.

Version ordinateur :

 

Version mobile :

Qu’est-ce qu’une « page entreprise » ?

C’est une page de profil pour les entreprises où elles peuvent communiquer aussi bien sur des produits que des services ou des offres d’emploi. Les Pages Entreprise peuvent être suivies et le trafic des visiteurs sur la page peut être analysé et le contenu peut être sponsorisé. Les pages vitrines sont des mini pages de société attachées à la page principale qui peuvent être utilisées pour présenter des produits ou services spécifiques, des campagnes ou des initiatives, etc. Lorsque vous voyez un logo gris dans la section « Expérience » de quelqu’un, c’est parce que l’organisation pour laquelle il a travaillé ne dispose pas d’un Page Entreprise sur LinkedIn (ou l’utilisateur a ajouté le nom de l’organisation de manière incorrecte).

Est-ce que quelqu’un peut supprimer mon commentaire ?

Oui. Si vous commentez un post ou un article et que quelqu’un (et pas seulement l’auteur) veut le supprimer, il peut le «signaler» et celui-ci disparaîtra du point de vue de la personne qui l’a signalé. LinkedIn examinera le commentaire et décidera s’il doit être supprimé ou non. Lorsque vous signalez un commentaire, vous avez 4 raisons potentielles de le signaler (inapproprié / spam / arnaque / faux). L’auteur peut supprimer n’importe quel commentaire qu’il souhaite sans avoir à le signaler.

Puis-je télécharger tous mes contacts LinkedIn ainsi que leurs détails ?

Oui et non. LinkedIn offre la possibilité d’exporter une archive de vos données, comprenant le nom complet, l’email, l’employeur actuel et la position de toutes vos connexions. Ne vous attendez pas à ce que tous vos contacts aient une adresse email, LinkedIn a ajouté discrètement un paramètre d’utilisateur fin 2018, ce qui a pour effet de supprimer la plupart des emails de l’archive. L’option de partage des données de messagerie avec vos connexions est désactivée dans les paramètres par défaut. Vous pouvez toujours obtenir les emails de vos connexions, mais vous devez le faire l’un après l’autre en allant à « Voir les informations de contact » en haut de leur profil.

Dois-je utiliser des logiciels/bots pour automatiser ma recherche et mes invitations sur LinkedIn ?

Oui vous pouvez mais attention aux risques que vous encourez. Si vous êtes surpris à utiliser un logiciel d’automatisation / bot qui consiste à visiter automatiquement d’autres profils puis les inviter vous risquez d’être banni à vie de LinkedIn. Certains des outils d’automatisation disponibles vous facilitent certainement la tâche et peuvent réellement vous faire gagner du temps mais attention au revers de médaille.

Voici une liste non exhaustive de toutes les applications tierces actuellement interdites par LinkedIn :

Existe-t-il un moyen de voir si quelqu’un a quitté mon réseau ?

Oui. Il suffit de parcourir leur profil. S’ils sont connectés au 2e degré alors qu’auparavant ils étaient 1er, ils se sont probablement déconnectés de votre profil. C’est peu probable qu’un ‘bug’ l’ait provoqué. Si vous ne semblez pas trouver ces personnes sur LinkedIn, cela signifie qu’ils vous ont certainement bloqué ou ont supprimé leur compte. Auparavant, il existait une application intéressante (Friend Check) qui permettait de voir facilement si une personne était déconnectée, mais elle désormais inutilisable du fait du contrôle plus strict de LinkedIn sur son API.

Dois-je obligatoirement chercher à avoir un gros réseau ?

De nos jours, les gros réseaux sociaux sont de plus en plus courants. La plupart des gens ont compris que plus votre filet est grand, plus vous attraperez de poissons.

De toute évidence, plus votre réseau est grand, plus il est difficile d’essayer de faire quelque chose de bien / utile pour tout le monde. Je pense qu’il existe une autre approche qui offre le meilleur des deux mondes; aidez quand on vous le demande, mais continuez à élargir votre liste de connexions au cas par cas. L’une des raisons pour lesquelles nous avons rejoint LinkedIn est l’accès sans précédent à des confrères professionnels du monde entier et la possibilité de mener des recherches illimitées sur des données actuelles et pertinentes. La sociologue britannique Robin Dunbar a fait une recherche intéressante qui estime que nous ne pouvons rester amis qu’à 150 personnes. À méditer donc…

 

Dois-je me connecter avec des recruteurs ?

Cela dépend de vos objectifs personnels. Néanmoins, je n’ai jamais vraiment compris les réticences / hésitations à entrer en relation avec des recruteurs. Ils peuvent dans certains cas vous apporter énormément. Et pas seulement pour vous mais également pour vos relations. Alors, où est le mal ?

Que sont les « introductions » et comment les utiliser de la bonne manière ?

Faire une présentation officielle à une personne de votre réseau est propice à l’engagement, au soutien mutuel et à la cohésion du réseau. La principale raison pour laquelle je continue à développer un réseau bénéfique et bienveillant sur LinkedIn est de pouvoir aider mes clients en leur présentant des personnes qui pourraient leur ouvrir des portes et avoir un impact positif sur leur carrière professionnelle. Ajoutez simplement les noms des personnes que vous souhaitez présenter en haut de la boîte de messagerie de LinkedIn, écrivez une brève introduction / explication, puis laissez la magie opérer.

Que dois-je mesurer sur LinkedIn ?

LinkedIn aimerait que vous vous concentriez sur le nombre de vues ( rappelez-vous de la mise en garde avec le # 18). Le nombre de vues sur un contenu (post, article, vidéo, slides) s’accumulent rapidement mais ces vues sont difficiles à analyser et n’ont pour ainsi dire que peu de valeur analytique. Les vues (les visites) sur votre page de profil sont en revanche bien plus intéressantes (si bien sûr vos visiteurs ne sont pas en mode privé ou semi-privé). J’ai constaté que les deux principales raisons pour lesquelles les personnes viennent sur mon profil sont (1) la création de contenu / l’engagement et (2) la navigation sur d’autres profils.

 

 

Je suis obsédé par les commentaires constructifs ou plutôt par de vraies conversations avec mes contacts LinkedIn. Je pense que c’est la seule « statistique » à mesurer sur LinkedIn. Pourquoi ? Peu importe ce que vous essayez de faire, les relations et l’engagement sont essentiels. Si plusieurs (beaucoup) de personnes aiment ce que vous dites, vous aurez la première place dans le fil de discussion.

À l’aide ! J’ai fais en sorte d’avoir du contenu pertinent dans mon fil d’actualité mais je vois toujours des posts inintéressants me concernant.

L’algorithme n’est qu’un moyen de canaliser tout le contenu de LinkedIn vers un petit comité tout-puissant (plus de 50 personnes) connu sous le nom de « rédacteurs de LinkedIn » (voir le diagramme # 32). Ils choisissent les meilleurs posts et articles et ils alimentent directement votre fil d’actualité.

Je me suis résigné depuis un certain temps à ce que mon contenu ne parvienne probablement jamais à des centaines de milliers de personnes sur LinkedIn, non pas parce que ce n’est pas assez, mais parce que les rédacteurs de LinkedIn vont décider… que ce n’est pas assez.

Ces 50 personnes ou plus ont le pouvoir de décider de ce qui se passe sur LinkedIn. Ils décident de :

  1. Ce que tout votre réseau voit (connexions et suiveurs)
  2. Quelle proportion choisie de LinkedIn peut voir votre contenu
  3. Quel contenu est affiché dans votre fil d’accueil

Sur Google, accéder à la première page (viral) est entièrement algorithmique. Sur LinkedIn, la viralité est entièrement décidé par des humains.

 

Mais alors, qui sont-ils ? La réponse ci-dessous :

 

https://www.linkedin.com/showcase/linkedin-editors/about/

https://www.facebook.com/LinkedInEditors/

https://twitter.com/linkedineditors

Que sont les « réactions » ?

C’est une « nouvelle » façon d’exprimer ce que vous pensez d’un contenu sur LinkedIn. Cela vous laisse désormais plus de choix que le simple Like. Certaines personnes vous diront que LinkedIn se Facebookise. Honnêtement, je trouve cela plutôt intéressant. Après il faut dire que la majorité des personnes ne vont même pas prendre le temps de rester appuyé assez longtemps pour avoir accès à la liste déroulante et ainsi pouvoir exprimer leur avis nuancé… Mais bon ça c’est une autre histoire.

 

Comment dois-je réagir avec les trolls ?

Supprimez leur commentaire puis bloquez-le. Si une discussion tourne au vinaigre, ne vous laissez pas embarquer, ne répondez pas à cette dépravation spirituelle – allez simplement ailleurs, éloignez-vous et détendez-vous. Vous pouvez faire de gros dégâts à votre marque professionnelle en vous mêlant à un autre professionnel dans un forum public. Il y a une foule qui se rassemble sur le trottoir virtuel, ils sont là mais vous ne pouvez pas les voir. Ils prennent des notes et ils jugent. Alors sachez passer maître dans l’art du self-control.

 

Que sont les groupes d’engagement sur LinkedIn ?

Un groupe d’engagement est un groupe de personnes qui unissent leurs forces pour tenter de développer du contenu, généralement le leur, dans le but de contourner ou de tromper l’algorithme de LinkedIn en lui faisant croire que, puisque de nombreuses personnes semblent aimer un contenu, celui-ci doit être bon et mérite donc d’être distribué à plus de personnes.

Personnellement, je suis partisan de ce genre de groupes car cela permet à beaucoup de monde de mettre le pied à l’étrier et de leur donner confiance quant à la rédaction de contenu sur LinkedIn. Moi-même j’avoue avoir eu du mal au début car mes posts et articles ne recevaient aucun engagement et aucune traction. Il est donc compréhensible de baisser les bras. Mais grâce aux groupes d’engagement, la donne peut être changée et c’est une excellente chose.

Cependant, il faut tout de même faire attention car j’ai lu à plusieurs reprises et ce par le biais de différentes sources, que les équipes de LinkedIn surveillent attentivement ces groupes d’engagement. Prudence donc à ne pas commenter juste pour commenter, à ne pas partager les posts des amis à outrance ou encore à poster tous au même moment.

Qu’est-ce que LinkedIn Live ?

Il s’agit de la première tentative de LinkedIn de diffusion en direct actuellement en version bêta (phase pilote). Vous pouvez postuler ici : Demande d’accès au programme LinkedIn Live

Jusqu’à présent, c’est un travail en cours, qui coûte de l’argent (vous avez besoin d’un logiciel spécial pour le faire), vous ne pouvez pas voir les commentaires lorsque vous diffusez (sauf si vous utilisez deux appareils distincts) et le flux en direct est sujet au freezing. Je suis sûr que ces problèmes seront bientôt réglés. Sachez que lorsque vous postulez, LinkedIn traite votre candidature comme une plainte, ce qui est étrange.

Je suis perdu dans les paramètres LinkedIn. Des conseils ?

Ça c’est normal. Linkedin a bien évolué… tout comme son nombre de paramètres. En 2012, vous pouviez modifier 38 paramètres. En 2015, ce nombre était passé à 44 et l’année dernière, il y en avait 66. C’est 74% de réglages en plus par rapport à 2012!

Des conseils pour les étudiants sur LinkedIn ?

Je pense que chaque étudiant, peu importe son niveau d’étude, devrait se pencher le plus tôt possible sur son profil LinkedIn. Les jeunes professionnels à la veille de leur entrée dans la vie active, devraient réellement penser à se vendre le plus tôt possible. Les enjeux sont élevés. Concentrez-vous sur votre profil LinkedIn dès aujourd’hui et n’attendez pas demain pour vous en occuper. Dites stop à la procrastination !

Comment ajouter un profil dans une autre langue ?

Si vous décidez de vous adresser à des personnes ne parlant pas la même langue, je vous conseille alors de dupliquer votre profil dans la langue que vous aurez choisi. Les personnes qui consultent votre profil voient celui-ci dans la langue qu’ils utilisent par défaut. Si ils utilisent une langue que vous n’avez pas encore paramétré pour votre profil secondaire, ils verront alors votre profil dans la langue de votre profil principal. Si votre profil est disponible en plusieurs langues, LinkedIn donne le choix à vos visiteurs de choisir celle qui leur correspond le mieux.

Pour modifier votre profil et en créer un deuxième dans une langue différente, il suffit de cliquer sur l’option « Ajouter un profil dans une autre langue » disponible en haut à droite de votre profil (version ordinateur).

Aurais-tu un exemple d’une bonne demande de connexion ?

Oui, j’en ai même deux :

 

 

Et pour ceux qui parlent anglais :

 

Peut-on utiliser les emojis sur LinkedIn ?

Personnellement, je pense que l’utilisation des emojis ou d’autres symboles sur votre résumé (dans votre titre, à côté de votre nom, etc.) est un bon moyen de vous distinguer de la masse de profils qui existent sur LinkedIn. Ils permettent de réellement faire ressortir certains points importants et ajoutent également de la couleur et de la vie à votre texte. N’hésitez pas à les utiliser dans vos posts et articles.

Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas pouvoir mettre le texte en gras, en italique ou encore souligner sur LinkedIn. Même si l’on ne dispose d’aucun outil intégré pour modifier l’apparence de vos polices, il existe des solutions pour remédier à ce problème. Personnellement j’utilise ces outils : Unicode Text Converter et Cool Fancy Text Generator.

 

Je reçois beaucoup trop de demande de connexion. Existe-t-il une solution à cela ?

Heureusement pour vous, LinkedIn permet désormais aux utilisateurs de passer de ceci :

à cela :

 

Et pourquoi est-ce une bonne chose ? Eh bien, d’une part, il est un peu plus difficile pour les gens de se connecter à vous, ils peuvent toujours se connecter mais ils vont devoir rechercher l’option de connexion (dans le menu « Plus… »).

La mise en place de ce petit obstacle peut également améliorer le calibre des personnes qui veulent se connecter à vous. Par ailleurs, vous n’avez rien à faire lorsque les gens vous suivent; vous n’avez pas à accepter / ignorer, c’est parfait pour les personnes occupées qui n’ont pas énormément de temps à allouer à LinkedIn. De plus, votre nombre de contacts augmentera également même lorsque les gens vous suivent. LinkedIn insiste pour que les connexions et les abonnés se mélangent. Enfin, considérez les abonnés comme des connexions potentielles, pensez au bouton « Suivre » qui indique que vous êtes un peu tatillon / particulier quant à la façon dont vous construisez votre réseau. Auparavant, LinkedIn autorisait uniquement les Influenceurs à avoir le bouton « Suivre ». Cela ne vous fait-il pas sentir un peu spécial ? Pour modifier le bouton « Suivre », accédez à « Préférences et Confidentialité »> »Confidentialité »> »Blocage et masquage ».

Le mot de la fin

J’espère que vous avez pris beaucoup de plaisir à lire (en entier) ce guide que j’ai mis plusieurs jours à réaliser. Si vous avez des questions supplémentaires ou que certains concepts vous paraissent encore un peu trop nébuleux, n’hésitez surtout pas à me contacter (informations de contact disponibles sur mon profil). Je suis toujours heureux de pouvoir discuter avec des amis Linkediniens 🙂

 

A TON SUCCÈS!

TU VEUX ACQUÉRIR PLUS DE CLIENTS HAUT DE GAMME EN AUTOMATIQUE SUR LINKEDIN CLIQUE ICI POUR AVOIR UNE SESSION STRATÉGIQUE OFFERTE : HTTPS://BIT.LY/2QLODFB

 

Auteur:
Vassili Nataf
Consultant / Coach, Formateur en Stratégies Digitales
CEO at Get Leads Consulting Agency (GLC)